Parole d'experts

Nos Consultants prennent la parole

Toutes les Paroles d'Experts
Bénédicte Mermet

Bénédicte Mermet

Finance & admin director Frenger International in

Contrôle des risques : les banques britanniques redoublent de vigilance pour l’ouverture des comptes entreprises

Créer une entreprise reste aujourd’hui plus facile et rapide au Royaume-Uni qu’en France. Mais qu’en est-il pour l’ouverture du compte bancaire associé à cette structure ? Quelles sont les pratiques des banques britanniques ? Quels documents faut-il fournir ? Quels délais faut-il prévoir ?

Bénédicte Mermet, qui dirige la division « Business Services » de Frenger International depuis plus de 20 ans, nous éclaire sur les procédures à respecter et les exigences des banques britanniques.

Un dossier examiné à la loupe

Ces dernières années, les banques britanniques  ont durci fortement leurs contrôles pour s’adapter aux exigences des autorités de régulations britanniques (« Prudential Regulation Authority » sous l’égide de la Bank of England) et européennes. Pour améliorer l’efficacité de la lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme, les banques procèdent à une analyse approfondie des risques éventuels représentés par tout nouveau client.

Elles seront notamment très attentives à :

  • la nature et l’origine des produits ou services proposés,
  • les modes de prestations proposés (services à distance, e-commerce, par téléphone),
  • les implantations géographiques de l’entreprise et de ses partenaires commerciaux,
  • la nature des clients (personnes physiques ou morales, typologies des structures,…)
  • le montant, la nature et le volume des opérations envisagées ou effectuées,
  • la provenance et la destination des fonds

Montrer « patte blanche »

Le durcissement des réglementations a complexifié considérablement la procédure d’ouverture des comptes entreprise appelés, « business bank account ». Il vous sera donc souvent demandé d’être physiquement présent pour ouvrir votre compte bancaire. Pour permettre une analyse approfondie de votre entreprise et de son activité, la liste des documents à fournir s’est étoffée. Votre dossier devra rassembler notamment : les statuts de votre entreprise, votre business plan, vos relevés bancaires français, des documents d’identification personnels des dirigeants et des actionnaires possédant plus de 25% du capital de la société.

Les banques seront d’autant plus regardantes si le gérant de l’entreprise n’est pas résident au Royaume-Uni.

Et ce n’est pas parce que vous êtes client en France d’une banque très internationale ou que vous faites appel au réseau de partenaires internationaux de votre banque française que la procédure sera simplifiée.

A noter également que plus votre chiffre d’affaires est élevé, plus long sera l’examen de votre dossier. Tranches actuelles définies par les banques britanniques : inférieur à 500 000 Livres Sterling, entre 500 000 et 2 millions de Livres Sterlings, supérieur à 2 millions de Livres Sterlings

Ouvrir un compte bancaire au Royaume-Uni n’est plus aussi simple et rapide que par le passé. Cela peut aujourd’hui prendre entre 48h et plusieurs semaines. Le succès n’est pas non plus garanti, remettant en cause le démarrage de certains projets.

Partager
Télécharger
Notre conseil

Préparez votre dossier en amont, cette étape cruciale de votre implantation au Royaume-Uni n’en sera que plus facilitée.

Newsletter

Inscrivez-vous à notre Newsletter pour recevoir toutes nos Paroles d'Experts.